Journée internationale des Droits humains (10 décembre)

En cette Journée internationale des Droits humains, j’aimerais rappeler combien les Droits fondamentaux de tout un chacun, ici comme ailleurs, méritent d’être défendus coûte que coûte. Défendus, parce qu’ils sont trop souvent bafoués et méprisés. Défendus, parce que les traitements réservés aux femmes, aux hommes et aux enfants de ce monde s’avèrent, aujourd’hui encore, largement inhumains. Défendus, car aucun droit n’est jamais acquis ! Aucun !

Force est de reconnaître que la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (DUDH) de 1948 demeure lettre morte dans de nombreux pays… Ici aussi, en Europe, en Belgique, nombreux sont celles et ceux dont les Droits les plus élémentaires ne sont pas respectés, et dont la dignité est, chaque jour, foulée aux pieds.

Qu’on pense à cette famille tchétchène récemment molestée dans un Centre Fedasil par des agents de la police fédérale. Qu’on pense à ce professeur marocain venu en Belgique dans le cadre d’un partenariat académique (avec l’ULB), et placé en Centre fermé. Qu’on pense aux sans-abris dans nos rues. Qu’on pense aux personnes âgées isolées et, parfois, ignorées de tous. Qu’on pense à tous les « sans voix » dont certains pensent qu’ils sont sans droits…

Luttons pour une société plus juste et plus fraternelle ! Luttons pour le respect et l’application véritable des Droits humains ! Luttons pour celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont réduits en esclavage en raison de leur religion ou de leurs convictions, en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle, en raison de leur couleur de peau ou de leur naissance ! Luttons ensemble et tissons des liens !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *