VOTE DE L’AJUSTEMENT BUDGÉTAIRE 2018 : RESPONSABILITÉ & RÉALISME

Approuvé le 27 juin dernier en Commission parlementaire, l’ajustement budgétaire que j’ai présenté aujourd’hui a été adopté – majorité contre opposition – en séance plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Soulignons, tout d’abord, qu’il s’agit là d’un ajustement technique marqué par la responsabilité, mais aussi par une rigueur sans austérité. En matière budgétaire, je défends une démarche à la fois pragmatique et humaine. Le but de ma politique est clair autant qu’il est concret : anticiper, dès maintenant, les enjeux et les défis qui s’imposeront demain.

Conforme à l’initial 2018, le déficit ajusté s’élève à 221,5 millions d’euros – sur un budget global d’environ 11 milliards d’euros. Dans l’état actuel des choses, et compte tenu de nos projections, nous devrions pouvoir tendre vers l’équilibre en 2020. En tout état de cause, nous mettrons tout en œuvre pour respecter nos engagements européens, sans porter atteinte, pour autant, à nos investissements ni au rythme de nos réformes.

À contre-courant de ce qui se fait ailleurs, y compris en Belgique, j’ai choisi de mener une politique de redéploiement économique et de réinvestissement dans des domaines porteurs d’avenir. Plus que jamais, mon intention, tout à la fois réaliste et ambitieuse, est de favoriser le progrès social et la cohésion.

Voici pourquoi les dépenses enregistrent une augmentation par rapport à celles initialement budgétées. Cette augmentation reste toutefois contenue et réfléchie.

Décision a été prise d’allouer 54 millions d’euros supplémentaires aux besoins essentiels de la société en termes, notamment, de petite enfance, d’aide à la jeunesse, d’enseignement et de recherche, mais encore à tous les secteurs sur lesquels repose le futur de la Communauté française.

En tout état de cause, cet ajustement témoigne d’un budget initial économiquement crédible, fondé sur des estimations prudentes, prenant appui sur des mesures structurelles de réduction du déficit, et visant des dépenses responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *